Retrouvez ma question écrite au secrétaire d’Etat chargé des anciens combattants sur l’aide attribuée aux conjoints survivants

M. Christian Paul attire l’attention de M. le secrétaire d’État chargé des anciens combattants et de la mémoire auprès du ministre de la défense, sur le remplacement de l’aide différentielle aux conjoints survivants, par l’aide complémentaire aux conjoints survivants, dans le cadre de la loi de finances pour 2015. L’objectif de ce dispositif est d’assurer aux conjoints survivants un revenu mensuel, égal au seuil de pauvreté, soit 987 euros. Or, depuis le mois de juin dernier, les nouveaux dossiers sont instruits comme les demandes d’aides exceptionnelles (leur octroi est donc facultatif). Dès 2016, toutes les bénéficiaires de l’ADCS entreront dans le droit commun des aides sociales, sans qu’aucun revenu stable ne leur soit garanti. Aussi, il lui demande d’étudier les mesures qui permettront aux veuves d’anciens combattants en difficulté de vivre décemment.